• L'actu plongee

    Triste nouvelle

    Nous venons d’apprendre une triste nouvelle : Olivier GUYS « Olive » du Centre Cassidain de plongée nous a quitté.

    Olivier Guys
    Pour celles et ceux qui ne le connaissent pas, Olive était le patron du club de plongée de Cassis qui gonfle et héberge nos blocs de plongée.

    Au delà du contrat qui nous lie, Olive a toujours facilité l’organisation de nos sorties et nous a toujours accueilli avec gentillesse et sympathie.

    Tous les membres du club qui le connaissent sont attristés par sa brutale disparition.

    A tous ses proches, soyez assuré de notre sympathie et de notre soutien dans cette douloureuse épreuve que vous traversez.

    Bouleversé par cette terrible nouvelle, je vous adresse sincèrement, au nom de notre association, nos plus fidèles pensées, et m’associe à votre chagrin.

    Au revoir OLIVE !

    Gilles Gobillot, président de l’ASCEA CAdarache section plongée

  • Petites annonces

    Je vend tout mon matériel de plongée (tout est neuf, je n’ai pratiquement pas plongé…)

    Bonjour à tous,

    Je vend tout mon matériel de plongée (tout est neuf, je n’ai pratiquement pas plongé…) si ça vous intéresse, je brade tout :

    – 1 Stab Aero light taille S, cressi :150€
    – 1 Détendeur kronos DIN 300B + octopus calypso/ Titan + Flexible Direct System STD+manomètre vieux plongeur 300B+Protège octopus+ sacoche: 200€
    -1 Ordi Vyper silver avec seulement 10 plongées + sacoche : 180€ 
    – 1 combi semi sec atlantis dame T2 , 7mm : 200€

    J’ai tout acheté au vieux plongeur et j’ai les factures d’achat.

    Je fais le tout à 700€.  

    Pour plus de renseignements, vous pouvez me contacter au 06 ……. (voir annuaire) ou par mail.

    NB : Si vous n’êtes pas adhérent du club : un mail au webmaster qui transmettra.

    @ bientôt,
    Cécile LOUIS

     

    Combinaison de plongée à vendreMateriel de plongee a vendre

  • A lire

    Marseille : les centaines d’amphores romaines font la joie des plongeurs

    Publié le dimanche 14 novembre 2010 sur La Provence.com

    Les autorités ont fait immerger ces trésors italo-romains au large du Frioul et à Niolon. Pillage impossible !

    Dans la rade, les plongeurs vont se régaler en découvrant ces gisements. Un trésor qui va bénéficier d’un système anti-vol !

    Photo Jean-Luc Verdier

    Disposées avec soin au fond de la rade de Marseille, des centaines d’amphores italo-romaines datant des premiers siècles avant et après Jésus-Christ, sont désormais offertes aux plongeurs sous-marins qui peuvent les approcher et même les toucher sans risquer de s’attirer les foudres de l’administration ou de la justice. Une initiative que l’on doit à la direction du Département des recherches archéologiques subaquatique et sous-marines (Drassm), entité du ministère de la Culture, dont le siège national se trouve à l’Estaque.

    Comme l’explique Marine Jaouen, technicienne de recherches, « le Drassm disposait d’un stock considérable d’amphores issues des toutes premières campagnes de fouilles archéologiques menées entre 1954 et 1957 par le commandant Cousteau sur les deux épaves du Grand Congloué, dans l’archipel de Riou. La conservation de ce fonds, dans nos locaux du fort Saint-Jean, nous coûtait excessivement cher, tout comme aurait été hors de prix son transfertvers un autre lieu d’entreposage. Nous ne savions plus quoi en faire, d’autant que tous les musées avaient été pourvus et que ces amphores, largement étudiées depuis cinquante ans, ne présentaient plus de réel intérêt scientifique. La plupart étaient d’ailleurs brisées ou endommagées. D’où l’idée de les rendre à la mer, tout en permettant aux plongeurs de ressentir le frisson des explorateurs sous-marins découvrant un site archéologique vierge ».

    Après une première expérience menée au Frioul, dans la calanque Debié, où une centaine d’amphores ont été réunies par 15 mètres de fond, c’est la calanque de Niolon, sur la Côte Bleue, qui abrite depuis la semaine dernière un champ encore plus vaste et plus accessible, à seulement 13,50 m sous la surface; profondeur que peuvent atteindre en toute sécurité des plongeurs de niveau 1. Une opération menée en collaboration avec les clubs locaux et la Fédération française d’études et de sports sous-marins (FFESSM) dont le siège national est lui aussi à Marseille.

    Mais pour réussir son pari, le Drassm devait d’abord convaincre son ministère de tutelle et les administrations concernées de l’intérêt à la fois écologique et économique du projet. Pendant 18 mois, son directeur, Michel L’Hour, assisté de son conservateur du patrimoine, Patrick Grandjean, et de Marine Jaouen, ont fait le siège de la préfecture maritime afin d’obtenir l’autorisation de réimmerger leur « trésor ». « Nous avons dû démontrer l’innocuité des piècesen céramique et en terre cuite vis-à-vis du milieu sous-marin, leur impact positif sur la faune, en particulier les poulpes qui peuvent y trouver refuge. Sans oublier l’attractivité des sites pour les plongeurs et les retombées que l’on pouvait en attendre sur le plan touristique ».

    Restait un dernier problème : éviter que des visiteurs mal intentionnés ne se livrent à un pillage en règle de ces champs d’amphores. Un système anti-vol a alors été spécialement mis au point par le Drassm, constitué d’un câble en acier qui ne peut être sectionné qu’avec des moyens lourds. Ce câble relie chaque pièce au fond sous-marin et toute tentative de décrocher l’une d’elles, la brise en mille morceaux…

    Philippe GALLINI

  • Non classé

    Rapport d’étude Parc des Calanques

    Madame, Monsieur,

    Le Groupement d’Intérêt Public des Calanques (GIP Calanques) en partenariat avec la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale PACA (DRJSCS) ont souhaité étudier les activités existantes et réaliser un diagnostic rigoureux de quatre sports de nature (kayak de mer, plongée sous-marine, randonnée et escalade) dans le périmètre du cœur terrestre et marin du futur Parc national.

    Avec votre collaboration, nous avons récolté des informations auprès des 172 structures proposant une des quatre activités : kayak de mer, plongée sous-marine, randonnée ou escalade. Cela a permis d’estimer quantitativement les flux et d’analyser la fréquentation de la pratique « encadrée » par des professionnelles ou des associations.

    Nous vous remercions d’avoir participé à cette étude en répondant au questionnaire publié en ligne.

    Vous pouvez télécharger le rapport de l’étude à l’adresse suivante :

    pratique_et_utile/documentation/etudes

    Cordialement,

    Ludovic Azibi

    Chargé d’étude

    Groupement d’Intérêt Public (GIP) des Calanques

    Parc d’Affaires Marseille Sud – Bd de l’Océan – Impasse Le Paradou – Bât A4

    13009 Marseille

    Tel : 04 91 72 65 73

    www.gipcalanques.fr

  • Festivités

    Soirée Festive : Repas Dansant

    Salut,

    L’équipe des festivité vous propose, le vendredi 26 novembre, à la suite de l’assemblée générale,

    un REPAS DANSANT, avec au menu :

    Menu "FETE PROVENCALE"

    Kir à la Mure et Petits Croutons à la Tapenade et à l’Anchoïade
    ————————————————————
    « AIOLI TRADITIONNEL »
    (Œufs, moules, escargots, morue, choux, carotte, betterave, pomme de terre, haricots verts)
    ————————————————————
    Assiette de Fromage
    ————————————————————
    Tarte aux pommes & Glace
    ————————————————————
    Vins rouge et Rosé en pichet – Café

     

    Le DJ vous fera danser sur des musiques variées (si, si il y en a pour presque tous les gouts).

    C’est l’occasion de renouer avec une tradition oubliée de prolonger l’AG en faisant la fête !

    On vous demande une participation de seulement 20€ par personne.

    Renseignements et inscriptions -avec un cheque- auprès de Véronique Calmon.

    N’hésitez pas à proposer cette soirée à vos familles & amis !

     

    L’équipe des festivités : Véronique, Muriel, Christian et Yves